vendredi 12 septembre 2014

[Spoilers] Sailor Moon Crystal 5

L'épisode 5 de Sailor Moon Crystal, tant attendu après une pause de 3 semaines, marque l'arrivée de la guerrière du courage, de l'amour, des fleurs, du bottage de fesses et de la pâtisserie, une fille forte au grand coeur, ma inner senshi préférée, Sailor Jupiter.




Comme toujours, l'épisode commence par Usagi qui baille. Manquant de se faire renverser, elle est sauvée in extremis par une grande fille qui sent bon. 

Le comportement d'Usagi dans cet épisode suit bien ce à quoi on a l'habitude: Usagi est un stalker. Et en plus elle mendie de la nourriture. Une héroïne admirable.
Ironie mise de côté c'est le contact ultra facile d'Usagi qui permet aux sailor senshi de se rassembler. Sans cette tendance à poursuivre les gens vers lesquels elle est attirée jamais des filles aussi solitaires qu'Ami, Rei et Makoto n'auraient pu entrer en contact. Sa nature de stalker est donc une qualité, oui oui. 




En ce qui concerne Makoto, Sailor Moon Crystal met en avant le contraste entre son apparence de fille forte et indépendante et son côté ultra fleur bleue (ou rose) de manière un peu plus insistante que le manga. Je n'ai rien contre ça, mais j'ai trouvé que ça manquait un peu de finesse: Voir une fille aussi indépendante que Makoto annoncer en rougissant qu'elle portera la robe de mariée que son mari préfère me perturbe un peu, fleur bleue ou non. 
J'ai apprécié qu'on nous montre le flashback de Makoto se faisant briser le coeur mais j'ai trouvé aussi le contenu un peu décevant : le sempai de ses rêves a une petite amie mais rien ne montre qu'il lui a laissé espérer quoi que ce soit, en dehors du fait qu'il rentre parfois du collège en sa compagnie. La gravité de la chose m'échappe un peu et ça rend le tout un peu trop léger pour justifier un cœur brisé au point de changer d'école. 

C'est pas pour rien que dans certaines séries les émotions des collégiennes sont utilisées pour alimenter des planètes entières en énergie. 



Makoto est doublée par Ami Koshimizu qui a fait récemment la voix de l'héroïne de Kill la Kill. J'aime beaucoup sa voix mais Monsieur trouve que ça ne colle pas au charadesign. C'est plutôt le charadesign qui colle pas à mon avis :p

En parlant de Makoto, j'ai du m'habituer aux transformations en CG car j'ai trouvé la sienne très cool. Ou alors je suis prête à accepter n'importe quoi venant de Sailor Jupiter (c'est possible aussi).







Ça me permet de faire la transition sur l'animation de cet épisode: Je ne sais pas si c'est les 3 semaines pour faire l'épisode, le début de l'encaissement des bénéfices du début de la série ou un des animateurs qui est rentré de ses vacances, mais l'épisode est bien dessiné, PAS DE DERP DANS CET EPISODE. Vous n'avez aucune idée à quel point ça me rend heureuse. 

Par contre le fait que Tuxedo Kamen ne se déplace jamais de son nuage de paillettes me fait beaucoup rire. 




SO MUCH GLITTER

Tuxedo Kamen joue le rôle du personnage féminin habituel des séries de tokusatsu: Quand ça chauffe, il ne cherche pas à aider la victime, il va chercher le héros, et là pour le coup il va agiter des paillettes avec sa cape à la fenêtre de la chambre d'Usagi.
Cette scène m'a fait réaliser un truc: Mamoru sait où Usagi habite alors qu'elle n'a pas encore fait le rapprochement entre le type qu'elle croise tout le temps et qui se balade en smoking et son cher Tuxedo Kamen. Le moins qu'on puisse dire c'est qu'elle a beau être super douée pour retrouver ses gardes du corps, elle est vraiment pas dégourdie pour reconnaître les gens qui se déguisent en échangeant leurs lunettes contre un masque.

Côtés méchants j'ai beaucoup aimé la mariée fantôme. Dans le manga, le mannequin est attaché à la façade du magasin de mariage, un peu comme une figure de proue. C'était très joli mais difficile à imaginer dans le monde réel, comment ils font quand il pleut?  La version animée est simplement dans la vitrine, et ses apparitions nocturnes sont creepy à souhait. Que ça soit le moment où elle prend vie ou celui où elle attend sa victime dans la rue, elle a un côté assez malsain que j'ai beaucoup aimé.




Encore une fois l'anime apporte un peu de liant que le manga n'avait pas car Nephrite semble reconnaître Sailor Jupiter lors de leur combat. Ça permettra d'avancer vers les révélations sur la vie antérieure du Shitennou sans que ça sorte de nulle part et c'est bienvenu. On remarque également que Sailor Jupiter n'a absolument pas besoin du mode d'emploi pour se transformer et qu'à la fin de l'épisode elle parle même du fait d'avoir une mission alors qu'on ne lui a pas encore expliqué grand chose. Les personnages commencent à s'éveiller et c'est cool!  En passant, comme son camarade Jadeite, Nephrite ne meurt pas.



Ça se sent dans mon post, j'ai beaucoup aimé cet épisode. Il n'était pas parfait mais suivait le manga tout en y ajoutant des petites choses par ci par là et j'espère que la série va continuer dans cet esprit.

On termine par quelques planches comparatives: Makoto avait assez l'air d'un ouvrier portant une échelle lorsqu'elle sauve Usagi dans le manga, c'est réparé dans l'anime!



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire